Techniques & Positions

6 étapes pour passer la soirée en solo la plus torride de sa vie

6 étapes pour passer la soirée en solo la plus torride de sa vie

Il est important de s’accorder du temps pour soi, le « me time », et cela prévaut aussi pour le plaisir et le sexe ! Une branle rapide sur des vidéos est un bon moyen de se purger, un orgasme agréable certes, mais vous pourriez aller plus loin dans le plaisir, beaucoup plus loin !

Quand on a pas de mec à se mettre sous la dent et qu’on est bien excité, on peut mettre ce temps à parti pour explorer de nouveaux délires, de nouveaux plaisirs en découvrant un peu plus son corps… Aucun doute, vous prendrez autant de plaisir qu’accompagné. Voici 6 étapes pour passer une soirée torride parfaite, même en solitaire.

Étape 1: Sous-vêtements

Il y a une raison pour laquelle les gens achètent des sous-vêtements sexy – car c’est sexy! Mais ce n’est pas seulement pour l’autre. Pensez aux jockstraps, tentez de nouvelles matières d’underwears. Et si vous planifiez un moment intime le soir, pensez à le porter pendant la journée, de quoi penser à la soirée qui vous attend et faire monter le désir.

 

Step 2: Clean pour se la jouer « dirty »

Faites tout ce dont vous avez besoin pour vous sentir à l’aise : se laver les dents, se doucher, s’hydrater… Une manière de se voir sur son meilleur jour, et prendre confiance en soi pour ses futurs ébats.
Et pour combler le plaisir anal durant votre moment en solitaire n’oubliez pas le derrière. Pour cela, rien de tel qu’une poire de lavement. Facile à utiliser , en l’utilisant à une ou deux reprises durant la phase de lavement , votre anus sera prêt à accueillir votre gode préféré.
Et pour vos futurs rapprochements avec un mec, vous aurez pris le pli : frais et dispo après quelques minutes dans la salle de bain. Comme un pro !

Étape 3: Le lubrifiant

Que ce soit pour s’amuser avec son trou ou se branler, un bon lubrifiant est indispensable et donnera une autre dimension.

Certains gels sont dédiés aux sextoys et permettent une pénétration sans douleur et avec un maximum de plaisir. Un trait sur les doigts qui viennent parcourir votre rondelle puis sur le dildo, et c’est parti …
Pour une séance branle décomplexée, chaque lubrifiant aura ses vertus. Ceux à base d’eau sont très glissants et idéals pour des branles toniques. Ceux à base de graisse ou vaseline, plus épais, donnent plus de confort. Dans tous les cas, ne pas hésiter à se lubrifier certaines zones du corps pour un effet glisse et des caresses qui pourront transcender le plaisir et finir par un abandon de soi.
Voir les lubrifiants sur la boutique >>>

Etape 4 : Explorer le point G

Le point G masculin (ou point P) existe bien : c’est la prostate (j’en avais déjà parlé ici). C’est justement durant ces moments de plaisir en solitaire qu’il faut le chercher et le trouver pour transcender ses ébats futurs. Pour cela, rien de mieux que les masseurs de prostate, qui vous conduiront au nirvana en un rien de temps.
Pas la peine de le chercher bien loin, le point P est à moins de 5cm du rectum.

Etape 5 : Le dildo

Il y en a de tous types et pour tous les gouts ! Des plus volumineux pour dépasser ses limites, vibrants pour explorer de nouvelles sensations, et de petits calibres pour les débutants où les plus frileux.
Jouer avec son dildo n’est pas seulement un moyen de prendre du plaisir, c’est aussi une manière de connaitre son corps, découvrir l’orientation du phalus ou la position la plus confortable, de quoi améliorer ses talents de passif en donnant du plaisir mais aussi en en recevant.

 

Étape 6: Le bouquet final

Une fois que votre trou est rempli et commence à donner des sensations plus qu’agréables, il est temps de finir en beauté. Mais avant que vous ne lachiez votre semence, vous voudrez peut-être donner un peu plus d’attention à votre membre gonflée a bloc et à la limite d’exploser. Essayez de le glisser lentement dans un fleshjack. Suivant l’orifice choisi , plus ou moins serré, et ses nervures internes, il est prêt à vous donner un orgasme «explosif». Vous feriez mieux d’avoir une serviette à portée de main, car si vous avez suivi toutes ses étapes, vous expérimenterez un orgasme intense à rendre jaloux certains de vos plans culs.

 


N’oubliez jamais que pour être amant hors paire, il faut connaitre son corps, joindre l’utile à l’agréable en s’accordant des moments intimes qui vous feront dépasser vos limites et parfois même expérimenter des orgasmes plus forts et intenses qu’avec certains partenaires. Cette sensation de plaisir extrême et d’abandon de soi qu’il est parfois difficile à avoir avec un partenaire sexuel. Donc pourquoi ne pas s’accorder une petite heure à soi ?

Voir les réactions (1)

1 Commentaire

  1. Etienne

    20 juillet 2017 à 22 h 20 min

    Salut Fabian,

    J’ai 20 ans et inconditionnel de ton site.

    Je voulait te dire que Ca fait plaisir de voir un nouvel article. Je viens vérifier tous les jours.

    Dis-moi, est-il prévu Que tu redeviennes plus actif sur le site Ou il est vraiment secondaire dorénavant ?

    Bisous 🙂

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Techniques & Positions