Mon Journal

Périple déroutant à Bratislava (Slovaquie)

Périple déroutant à Bratislava (Slovaquie)

Je rentre tout juste d’un petit périple à Bratislava en Slovaquie ( ex Tchécoslovaquie qui est dissolue depuis 1993 ), une très belle ville, des gens très accueillants (même si les touristes sont pris pour des américains ), pas mal de bogoss (bon je n’ai hélas pas croisé de Bel Ami Boys), et… une homophobie encore TROP perceptible !

Pourquoi ? On est en 2012 ! Cette capitale compte plus de 450 000 habitants, on est loin d’être dans un petit bled paumé …

IMG_1013-300x290Leur première gay pride ne date que depuis 2 ans (très soft, leur défilé est a 1000 lieux des strass et plumes que l’on connais…) , une année, ils ont dû stopper ce défilé suite à une attaque de 80 skinheads à coup de fumigènes et pierres en plein coeur de la ville. Violent n’est ce pas ?

Et, personnellement, j’ai pu vivre celà : on m’a conseillé une boite , le Bar-Rock , il faut savoir qu’à Bratislava , le concept de boite est totalement différent , il s’agit plus de bars (trop éclairés à mon gout) qui ferment à 6h du mat. Etant en charmante compagnie masculine et donc bien repéré comme étant ce que nous étions, nous avons pu croiser certains regards belliqueux … sur fond de rock allemands, il planait dans cette atmosphère peu confortable une certaine odeur de neo-nazisme …

Ouf ! Les club gays existent à Bratislava

P71609212-300x533Le plus connu des clubs est l’Apollon Gay Club, situé pas très loin du centre, pour 3 ou 4 euros la vodka soda on a tendance à vite enchainer les long drinks … Beaucoup de jeunes mecs très très chauds et de la bonne musique commerciale (j’ai entendu du magic system dans un club gay de Slovaquie… What The Fuck ?!!!).

L’ambiance est survoltée, et l’on voit pas bien que les mecs lachent et expriment leurs folies qu’il ne peuvent exalter ailleurs… 2/3 autres bars et boites sympa pour changer de cadre, mais bon rien de transcendant par rapport à l’ivresse nocturne Barcelonaise !

Et justement ! Quand vous entendez gueuler & délirer à 3h du mat’ dans la ville, de qui il s’agit ? D’un groupe d’Espagnols ici via Erasmus bien entendu 🙂 On à beau dire , les espagnols sont nettement plus tolérants et ne se prennent pas au sérieux, vraiment une très bonne mentalité !

Finalement, il n’y à donc pas que par le cadre et la bouffe que ce périple à été enrichissant , je pense que voyager dans les pays de l’Est peut nous faire réaliser bon nombre de choses sur notre condition & mentalité américaine d’européen d’occident : je me suis rendu compte que malgré mes valeurs & idéaux sociaux j’étais bien plus un pion du système capitaliste, formaté par la société de consommation, les grandes marques etc… ( « c’est quoi cette ville de merde où on galère 3h à trouver un mcdo & une boutique Zara ? » ).
Quant à vous, s’il vous prends l’envie d’un tel preriple en Slovaquie, je ne peux que vous le conseiller malgré tout ! Mais n’hésitez pas à m’envoyer un petit mail avant, j’ai bons nombres de conseils à vous donner pour éviter d’être saigné par les chauffeurs de taxi & certains restos 😉 .

Réagir à cet article

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mon Journal