Vie Gay & Sexualité

Couples “open” : sont-ils vraiment plus proches ?

Couples “open” : sont-ils vraiment plus proches ?

Récemment, une nouvelle étude suggère que les hommes gays en relation ouverte ont tendance à être plus proches. Ne nous stigmatisons pas, selon moi, ce n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.

Les couples open sont “plus heureux” (?)

Cette étude a été conduite par Christopher Stults du centre de recherche “Health, Identity, Behavior & Prevention” de l’université de New York.

L’étude a été menée par Christopher Stults au Centre for Health, Identity, Behavior and Prevention Studies de l’Université de New York.
Il a examiné 10 couples gays âgés de 19 à 43 ans en relations ouvertes et a passé un entretien de 45 minutes avec chaque homme individuellement.
«Nous voulions voir comment ces relations se forment et évoluent au fil du temps en examinent la satisfaction des relations et le risque potentiel d’infection par le VIH / MST», explique Stults.

Ls résultats de l’étude ont suggéré que les couples homosexuels en relations ouvertes semblaient «plus heureux» et que leurs relations étaient «plus satisfaisantes».

“Mon impression jusqu’à présent est qu’ils ne semblent pas moins satisfaits, et il se peut même que leur communication soit meilleure que chez les couples monogames parce qu’ils ont dû négocier des détails spécifiques”.

Il a également noté que les couples dans des relations ouvertes ne semblaient pas présenter un risque disproportionné de transmission du VIH ou autres MST.

“À ma connaissance, personne n’a contracté le VIH et seulement un couple a contracté une MST”.

Une étude qui ne veut rien dire…

Le but de cet article n’est pas d’attribuer du crédit aux relations ouvertes sous crédit d’une étude ou de chiffres, car celle ci peut peut également être critiquée en quelques points :

Il est en effet a noter dans cette équation qu’elle ne comprenait seulement 10 (oui 10!) participants pour un entretient de 45 minutes.

On peut s’accorder à dire que c’est un panel plutôt réduit, aussi représentatif soit-il.

J’ai déjà écrit quelques articles sur les couples gay open par le passé, sans jamais en venir à des conclusions claires et évidentes sur ce type de dynamique de couple, l’essentiel pour moi étant plus d’en venir à une réflexion personnelle qui peut avoir tout son sens.

De plus, il n’est toujours pas clair de définir si «ouvrir les choses» rapproche un couple. Lorsque deux personnes sont transparentes quant à leurs activités sexuelles dans une relation convenue et non monogame, ça reflète plutôt une plus grande honnêteté, logique que ces couples tiennent plus et soient plus proches.

Dans ce cas, est ce que c’est véritablement partager leur lit avec un autre homme qui les rends plus proches ?

Il n’est pas non plus évidant de définir ce qu’est une relation ouverte.

Par exemple, si un couple qui a été ensemble 10 ans décide de brancher avec un gars en vacances en Espagne, cela signifie-t-il qu’ils sont tout à coup “ouverts”?

Autre scénario: Un couple qui a été ensemble 5 ans décide que chaque partenaire peut avoir sa propre «soirée» une fois par mois, pourvu qu’il y a certaines règles de base. Devons-nous les considérer ouverts?

Comme vous pouvez le voir, définir ce type de petits arrangements ne défini pas forcément le type de relation.

Selon un sondage mené plus tôt cette année par FS Magazine avec 1006 participants, voici ce que certains hommes gays pensaient de la questions.

Parmi les hommes “en relation monogame / mariage / pacte civil, ayant eut QUELQUES expérience dans la relation ouverte” :

  • 50% de ces hommes pensent que les relations ouvertes peuvent être une bonne chose.
  • 12% ont déclaré que ça ne pouvait être nocif dans leur relation.
  • 38% ont déclaré qu’ils n’en était pas sûrs.
  • 18% pensent que «les relations ouvertes ne sont pas des relations réelles».
  • 20% ont déclaré qu’ils préféreraient être célibataires que dans une relation ouverte.
  • 15% croient que les relations deviennent ouvertes car les homosexuels ne peuvent pas être monogames. “

En conclusion, il appartient à vous et à votre mec de décider si être en relation ouverte est judicieux pour votre couple, et à quel niveau, quelle fréquence sans pour autant rentrer dans cette case.

Il existe des tas de scénarios pour pimenter sa vie de couple, sextoys, tenues, lieux insolites, 3ième mec.
Et pour cette dernière idée, bien sûr, si vous appréciez votre relation, procédez avec prudence.

Voir les réactions (1)

1 Commentaire

  1. gregaustralia

    27 avril 2017 à 18 h 35 min

    Enfin un nouvel article. Et plutôt intéressant d’aborder ce sujet qui viens sur le tapis de tout couple homosexuel. Pour ma part je n’ai jamais réussi à ouvrir ma relation a l’autre car trop peur d’être jaloux, problème de confiance en moi… Après je pense que cela est envisageable et tout a fait faisable dans la mesure ou il y’a une communication et une confiance réciproque. Tout est possible si tu as confiance en l’autre. Pour ma part jamais réussi. Je préfère être le troisième qui arrive dans une relation ouverte c’est plus rigolo et moins d’enjeux pour moi ahah. Merci Fabian pour cet article en tout cas.
    Greg

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vie Gay & Sexualité